Rugby (11e journée - Top 14) Avant Racing 92 / UBB : Se remettre dans le bain du Top 14 contre un concurrent direct


27 novembre 2021

L'Union Bordeaux-Bègles se déplacera à Nanterre, ce dimanche 28 Novembre (coup d'envoi : 21h05) pour y affronter le Racing 92. Une rencontre qui lancera un "mois de décembre de vérité".

Les hommes de Christophe Urios retrouvent le chemin du Top 14 en y affrontant un concurrent direct pour le Top 6 : le Racing 92 à La Défense Arena. Une enceinte et une surface qui réussissent plutôt bien à l'UBB depuis que Christophe Urios est à la tête de l'équipe, deux matches deux victoires, mais étriquées et au bout du suspense : "c'est une équipe qui est motivée, performante. Je trouve que ce n'est pas une équipe en difficulté. Bien évidemment ils vont être revanchards, encore une fois tous les ingrédients sont réunis pour que ça donne un gros match [...] Je le dis souvent ce qui est passé, il faut le mettre de côté assez vite. Il faut en tirer le positif, chaque année tout est remis à zéro. On sait que ça va être costaud [...] La surface nous réussit plutôt bien que ce soit à Lyon ou les deux matches au Racing 92. Après, tout est une question d'adaptation et de la façon dont se prépare la semaine. On a la chance d'avoir un terrain synthétique, ça évite de se retrouver surpris. Après ce n'est pas la surface qui va nous faire sortir les ballons vite, c'est plutôt les déblayages, ce n'est pas la surface qui va arrêter les joueurs d'en face, ce sera la qualité de nos plaquages. La surface, c'est un détail" raconte le capitaine de l'Union Bordeaux-Bègles, Mahamadou Diaby.

Une rencontre pour se remettre dans le bain

Après une défaite contre le Stade Rochelais avant la tournée d'automne au terme d'un non-match, les hommes de Christophe Urios vont débuter un bloc avec des concurrents directs sur leur passage :"je pense que sur le prochain bloc, on affrontera pas mal de concurrents directs. C'est bien de jouer contre eux, mais pour se remettre dans le bain et voir ce qui nous attend sur les prochains blocs, ça va nous mettre clairement dans le bain [...] Il faudra qu'on élève notre niveau de jeu car toutes les équipes progressent au cours de la saison. On entre dans une période difficile et c'est maintenant qu'on verra si on a le cran de rester à cette position" déclare Romain Buros, l'arrière de l'UBB. 

Une enceinte qui pousse les équipes à jouer

Pour cette rencontre, le staff de l'UBB ne pourra pas compter sur Matthieu Jalibert pour libérer les siens, ni même sur Guido Petti pour être performant dans le secteur de la touche, mais il aura avec lui Cameron Woki, l'un des leaders du XV de France. Puis à chaque fois que l'UBB a affronté le Racing 92 à l'Arena, les matches ont été enlevés : "le contexte de la salle est assez incroyable et ça pousse à vouloir jouer et à chaque fois qu'on y va, on a envie de jouer. Par contre il faudra avoir une conquête forte, chercher à avancer, qu'on soit capable de conserver les ballons, de trouver l'occupation. Si on oublie ça, on va se tromper, mais je ne nous crois pas comme ça. Ca reste un match de reprise. On a besoin d'avoir une équipe debout, solide. Il faut avoir des avants qui portent l'équipe : gagner les ballons, distribuer les ballons, faire avancer l'équipe. On doit aussi avoir des leaders qui portent leurs responsabilités et il faut qu'on ait des trois quarts qui apportent de la vitesse", analyse Christophe Urios.

Le XV de l'Union Bordeaux-Bègles :

15. Buros - 14. Cordero, 13. Moefana, 12. Seuteni, 11. Lam - 10. Trinh-Duc, 9. Lesgourgues - 8. Picamoles, 7. Diaby, 6. Woki - 5. Douglas, 4. Jolmes - 3. Cobilas, 2. Lamothe, 1. Paiva

[Par Dorian Malvesin, © photo ARL - Loic Cousin]

Rendez-vous ce dimanche 28 Novembre dans l'émission Top Chrono à partir de 20h20. Le mag d'avant-match avec des invités, puis le coup d'envoi à 21h05. Commentaires de Dorian Malvesin et Francis Lagleyze.

Match à suivre sur toutes nos fréquences en direct intégral du Paris La Défense Arena à Nanterre, sur notre site www.arlfm.com et sur l'appli ARL de votre téléphone !

Les réactions !

Réaction de Romain BUROS, arrière de l'Union Bordeaux-Bègles.

Réaction de Mahamadou DIABY, 3ème ligne de l'Union Bordeaux-Bègles.

Réaction de Christophe URIOS, le manager de l'Union Bordeaux-Bègles.