Rugby (11e journée - Top 14) Bordeaux-Bègles / Racing 92 (12-17) : trop moyens pour espérer mieux


05 décembre 2020

Les hommes de Christophe Urios n'ont pas réussi à contrôler le match et n'ont jamais trouvé de solutions dans la zone de marque. Une défaite décevante et mal venue, qui annihile la perf réussie à Montpellier, alors que l'UBB pouvait faire un "exploit" en stoppant les Parisiens et revenir dans la première partie de tableau. Pas grand chose à se mettre sous la dent dans ce match à oublier où les girondins ont commis bien trop d'erreurs, de mauvais choix et d'approximations pour échapper à une sanction qui leur pendait au nez au fil des minutes. 

Film du match :

Deux équipes bien en place défensivement, un mano à mano entre Botica et Machenaud, pas beaucoup de jeu debout, énormement de fautes de main (en raison aussi de conditions météo exécrables), un jeu haché. Voilà le résumé de la première période de cette rencontre entre l'UBB et le Racing 92. Les deux équipes sont dos à dos à la mi-temps (6-6). Le seul moment du match intéressant est l'interception de Scott Higginbotham, après une perte de balle du R92. Hulleu est servi sur l'aile, mais finira sa course en touche.

Au retour des vestiares, la physionomie du match n'a rien avoir avec la première période. Le soleil est de retour (pas longtemps) sur la pelouse de Chaban-Delmas, tout comme le jeu des deux équipes.

Gibert trouve Zebo sur l'aile, après une longue passe au pied dans les 22 mètres de Bordeaux-Bègles, Hulleu stoppe l'ailier Irlandais (12-12, 63e). En fin de match, Iribaren peut ajouter trois points supplémentaires, mais la frappe du demi d'ouverture sera trop courte (12-12, 73e).

Puis le Racing 92, spécialiste du money-time pour remporter ses matches, inscrit le premier essai de la rencontre grâce à Teddy Thomas. L'ailier international qui participait à son deuxième match de Top 14 lobe Lam, récupère le ballon et crucifie l'UBB au meilleur moment pour les siens (12-17, 75e). Cette fois, l'Union, constamment menée au score dans cette rencontre sauf au tout début (3-0, 8e), ne reviendra pas et devra se contenter d'un petit point de bonus défensif bien amer. Pas la meilleure façon de préparer son entrée en Champions Cup le vendredi 11 décembre à Northampton (coup d'envoi : 18h30, à suivre en direct intégral sur nos ondes).

Les réactions :

Réactions de Jean-Baptiste DUBIE, le centre de l'Union Bordeaux-Bègles, Christophe URIOS, le manager de l'UBB et Clément MAYNADIER, talonneur de Bordeaux-Bègles. Du côté du Racing 92, retrouvez les réactions de Maxime MACHEANUD, demi de mêlée du R92 et de Laurent TRAVERS, directeur du rugby du Racing 92 au micro de Dorian Malvesin, qui commentait ce match en direct intégral, du Stade Chaban Delmas de Bordeaux aux côtés de Julien Dourthe.