Rugby (11e journée - Top 14) L’Union Bordeaux-Bègles s’impose en patron chez le Racing 92 (14-37)


28 novembre 2021

L’UBB renoue avec la victoire en Top 14 grâce à son succès (le 3e consécutif sur ce terrain) chez le Racing 92 (14-37) avec notamment un triplé de Santiago Cordero, bonus offensif à la clé. Elle peut préparer plus sereinement la réception du Stade Toulousain dans une semaine.

Une première période avec beaucoup d'erreurs

Mahamadou Diaby l'a confié après la rencontre contre le Racing : « le match de La Rochelle nous était resté en travers de la gorge pendant les vacances. On l’a revu, ça remet les idées en place ». Et pourtant la rencontre a démarré presque de la même manière. Les hommes de Christophe Urios ont effectué une première période pas à la hauteur du niveau et du jeu qu’ils proposent d’habitude, en encaissant rapidement un premier essai par Teddy Thomas, qui a donné le tournis à la défense de l’UBB, (7-0, 7e). Puis le Racing 92 a commencé à balayer des Unionistes impuissants en inscrivant en force un second essai par le talonneur francilien Camille Chat (14-3, 28e). Entretemps François Trinh-Duc avait marqué deux pénalités et manqué une autre : « on a commis énormément d’erreurs en première période » analyse Christophe Urios. On peut noter notamment deux coups de pied d’occupation manqués par le demi d’ouverture de l’UBB. Bordeaux-Bègles a terminé la première période en inscrivant un essai qui sera finalement annulé car Maxime Lucu relâche le ballon dans l’en-but du Racing 92.

DSC05294.jpeg (1.88 MB)

L'équipe fête le 5e essai celui de UJ Seuteni © photo UBB - Téo Konczylo

 

Ben Lam, tranchant, Santiago Cordero triple la mise

Au retour des vestiaires Christophe Urios a dit trois choses à ses joueurs : « la première chose c’est que les Racingmen nous prenaient pour des cons. La seconde, c’est de jouer ces mecs et la troisième d’être plus précis. Il fallait monter le curseur, on récitait trop, on était trop timides. On n’attaquait pas les bonnes zones. ». Le message est passé cinq sur cinq auprès de son équipe et en l’espace de dix minutes Bordeaux-Bègles, transfiguré, passait pour la première fois devant au tableau d’affichage. Ben Lam cassait la ligne défensive du Racing 92, le ballon passait de main en main pour terminer dans les bras de Seuteni qui concluait l’action (14-11, 48e). Puis c’etait au tour de Santiago Cordero de s’illustrer. Seuteni faisait une chistera pour son ailier qui plongeait dans l’en-but du Racing (14-18, 51e). Ce n'était que le début de son récital. L’ailier argentin triplait la mise, une nouvelle fois servi par Ben Lam (14-23, 55e). « On voulait être dans la continuité de notre fin de première période. On a été plus dangereux, c’est ce qu’il fallait pour faire basculer le match » explique Mahamadou Diaby.

L’UBB confisquait alors le ballon au Racing 92 et enchaînait les temps de jeu. Kurtley Bealy commettait un en-avant sur un plaquage sur Ben Lam, Cordero ramassait le ballon, tapait un coup de pied rasant pour lui-même et inscrivait un triplé, son premier sous les couleurs de l’UBB en championnat (14-30, 65e). Il aurait même pu s’offrir un quadruplé mais son pied était en dehors des limites sur une autre action. La confiance était bien revenue du côté des Bordeaux & Blanc qui continueront de pilonner la défense du R92. Seuteni, très en vue, cassait deux plaquages avant de filer entre les perches pour inscrire l’essai du bonus offensif (14-37, 76e) « Là j’ai retrouvé mon équipe […] avec cette victoire, on lance notre cycle très important. Le mois de décembre est souvent décisif. Il va compter. On l’a bien lancé » lâche Christophe Urios. 

Regonflée à bloc, l’UBB enchaînera avec un autre gros rendez-vous le week-end prochain avec la réception, devant plus de 33 000 personnes, le leader Stade Toulousain. Une bonne explication au sommet qui nous fait déjà saliver !

[Par Dorian Malvesin depuis Nanterre, © photo UBB - Téo Konczylo et DM]

Les réactions :

Réaction de Laurent TRAVERS, le manager du Racing 92.

Racing 92 Rugby Union Bordeaux-Bègles (28 Novembre 2021) Laurent TRAVERS, Manager Racing 92.jpeg (1.70 MB)

Réaction de Mahamadou DIABY, 3ème ligne de l'Union Bordeaux-Bègles.

Racing 92 Rugby Union Bordeaux-Bègles (28 Novembre 2021) Mahamadou DIABY, 3ème ligne UBB.jpeg (1.70 MB)

Réaction de Gäel FICKOU, centre du Racing 92.

Racing 92 Rugby Union Bordeaux-Bègles (28 Novembre 2021) Gäel FICKOU, 3ème ligne Racing 92.jpeg (1.53 MB)

Réaction de Santiago CORDERO, ailier de l'Union Bordeaux-Bègles.

Racing 92 Rugby Union Bordeaux-Bègles (28 Novembre 2021) Santiago CORDERO, Ailier UBB.jpeg (1.53 MB)

Réaction de Baptiste CHOUZENOUX, 3ème ligne du Racing 92.

Racing 92 Rugby Union Bordeaux-Bègles (28 Novembre 2021) Baptiste CHOUZENOUX, Centre  Racing 92.jpeg (1.58 MB)

Réaction de Christophe URIOS, le manager de l'Union Bordeaux-Bègles.