Sports

Rugby : l'Union Bordeaux-Bègles débute le deuxième cycle de sa préparation

13 juillet 2020 à 18h25 Par Dorian Malvesin
Crédit photo : Dorian Malvesin_ARL

Après 4 semaines de réathlétisation, l'UBB entame le deuxième cycle de sa préparation dédié au rugby.

Un cycle deux où le mot d'ordre est "rugby" Christophe Urios et son staff ont "saucissonné" l'intersaison en trois phases. "On a entamé ce matin la deuxième. Je voudrais qu'à la fin de la troisème semaine, nous ayons vu tout notre jeu à défaut de l'avoir complétement intégré. Ces trois semaines sont importantes car on redémarre le rugby, sachant qu'on va aussi travailler l'état d'esprit avec les Bacchus, il y aura des entretiens individuels. On souhaite bien préparer les matchs de préparation et la gestion du groupe."

"Cela veut dire, qu'on va être plus exigeant cette saison." - Christophe Urios

À la fin de la séance, Christophe Urios était ravi de ce premier entraînement "made in rugby""On retrouve beaucoup d'envie, de fraîcheur et d'application. J'ai l'impression que le groupe est heureux ensemble, cela nous aide à retrouver notre dynamique, on n'a pas fait de contacts depuis le 12 mars."

ENTRETIEN 1-5.png (1.73 MB)

 

Si on doit faire un comparatif avec la saison dernière, Christophe Urios n'avait pas certains joueurs à sa disposition comme Jefferson Poirot, Afa Amosa ou encore UJ Seuteni (Coupe du monde 2019).

Aujourd'hui, il peut compter sur un groupe de 43 joueurs, avec comme seul absent Thierry Paiva qui est en reprise. Joseph Dweba, le jeune talonneur sud-africain (24 ans) en provenance des Cheetahs, est arrivé à Bordeaux et pourra rejoindre le groupe dès aujourd'hui. Et en fin de semaine, le Néo-Zélandais Ben Lam, qui devait arriver le 1er août sera finalement avec l'UBB dès vendredi pour un entraînement délocalisé à La Teste.

Malgré des petites fautes de timing lors de l'entraînement du jour, l'UBB n'a pas perdu son niveau de jeu, son état d'esprit mais aussi ses formes de travail. "Cela nous permet d'avoir un plateau plus haut pour commencer la saison. Cela veut dire, qu'on va être plus exigeant". Une exigence qu'il faudra appliquer dès le 14 août lors du premier match de préparation contre le Biarritz Olympique. Le chemin sera long mais en même temps ça va aller très vite. 

Réaction de Christophe URIOS (Manager de l'Union Bordeaux-Bègles)