SU Agen Lot-et-Garonne

Rugby, Top 14 (4e journée) : Agen / Montpellier (29-10) : Le SUA avec un coeur gros comme ça...:

15 septembre 2019 à 18h00
L'ouvreur des Bleu et Blanc Raphaël Lagarde, a été l'homme du match, auteur de 19 points pour le SUA, dont un essai à la 37e minute.
Crédit photo : Libération

Intraitable en défense, le SUA renverse la montagne Languedocienne !

Des héraultais méconnaissables multipliant les fautes de main et les en-avant, et des Suavistes bien décidés à ne pas se laisser repasser par le rouleau compresseur redouté qui ont su défendre leur camp bec et ongles. Voilà l'histoire de ce choc de David contre Goliath, qui s'est pris les pieds dans le tapis agenais, moins accueillant qu'il ne l'imaginait. A grands coups de courage d'abord, avec brio et culot quelquefois à l'image de l'essai sur la sirène de Masilevu profitant d'une belle inspiration de Verdu (80e + 1), le SUA a fort logiquement renoué avec le succès en menant constamment au score. Et marqué à des moments-clés de la rencontre, la pénalité de Richard Lagarde, encore une fois rayonnant, juste avant la pause, renvoyant le MHR à 7 longueurs. Un moindre mal pour les visiteurs, qui n'avaient dû qu'à la clémence de Saurs, pas assez dur sur le plaquage, de revenir dans le match par un essai de Reilhac (11-7, 26e). Il est vrai que l'arrière agenais s'était auparavant montré à son avantage en inscrivant, en surnombre, le premier essai du match, servi par Masilevu (8-0, 11e). Cruden maintint encore la menace en passant une pénalité qui sanctionnait une faute au sol assortie d'un carton jaune pour Taulagi (14-10, 44e) mais même en infériorité numérique, le SUA sut garder la tête froide et remettre le turbo. Et c'est Lagarde qui fit basculer la rencontre, en ne se contentant pas de son rôle d'artificier et en mettant lui aussi la main à la pâte. La main est d'ailleurs beaucoup dire, car c'est principalement au pied, sur un ballon tapé à suivre pour lui-même au sortir de la mêlée et poussé du pied comme un footballeur que l'ancien Langonnais et Capsylvain s'en alla en solo planter l'essai libérateur, avant de le transformer lui-même (21-10, 47e). Il restait du temps certes, mais à voir l'envie affichée par les locaux, le public d'Armandie sentait bien qu'il ne pourrait rien leur arriver de fâcheux. Après un essai refusé à Decron pour un en-avant de Sadie (66e), le SUA termina dans l'euphorie que l'on sait, pas très loin finalement du bonus offensif. Un second succès encourageant, qui hisse les Suavistes, en progrès incontestables depuis le dérapage initial contre Toulon, à la 8e place du classement à la fin de ce premier bloc. Ecoutez les réactions de Marc BARTHOMEUF, le talonneur, Jean-François FONTENEAU, le président du SUALG, Christophe LAUSSUCQ, le manager, et Vincent FARRE, le troisième ligne du SUALG, au micro de Francis Dal'Zovo qui commentait ce match aux côtés de Jean-Pierre Delserre (photo), en direct et en INTEGRALITÉ du stade Armandie à Agen sur ARL, l'unique radio qui retransmet en direct intégral sur tout le Lot-et-Garonne tous les matches officiels du SUA sans interruption depuis...21 ans.

Réaction de Marc BARTHOMEUF

Réaction de Jean-François FONTENEAU

Réaction de Christophe LAUSSUCQ

Réaction de Vincent FARRE

Photos