Union Bordeaux-Bègles

RUGBY Top 14 (4e journée) : UBB / STADE FRANCAIS (52-3) : L'Union toujours sur son nuage

15 septembre 2019 à 04h16 Par Dominique Darriet
L'Argentin Santiago Cordero marque le premier essai du match !
Crédit photo : Loic COUSIN

Pas d'Arc de Triomphe, juste l'hôtel des Invalides pour le Stade Français à Bordeaux...

Sept essais à rien pour l'UBB dont trois dans les 20 minutes initiales et bonus offensif à la clé, ce qui porte à 18 le nombre de fois où les Unionistes sont allés en terre promise sur leurs quatre premières rencontres, assorties d'autant de victoires. De mémoire de supporter girondin, on n'a pas souvenir d'un tel début de championnat depuis que l'Union Bordeaux-Bègles a retrouvé l'élite. Face à des franciliens réduits au rôle de simples figurants et qui ont fini par perdre leurs nerfs (3 cartons jaunes à Béthune, Mavinga et Koroi en seconde période), l'Union a déroulé son rugby généreux, sans trembler un seul instant. Frustré à Castres et privé d'un essai valable, l'ailier argentin Santiago Cordero, revanchard, a ouvert le bal dès la 2e minute. Et Matthieu Jalibert, à l'ultime minute, a même parachevé l'ouvrage de son essai hebdomadaire. C'est donc toujours en co-leader (le LOU a fait encore plus fort contre Brive 59-3) que les Unionistes, le 28 septembre prochain, iront défier dans son antre l'armada montpelliéraine, qui a logiquement déposé les armes ce dimanche (29-10) chez des Agenais irrésistibles. Ecoutez les réactions de Mahamadou DIABY le troisième ligne de l'UBB, Christophe URIOS le manager de l'Union Bordeaux-Bègles, et Matthieu JALIBERT le demi d'ouverture de l'UBB, au micro de Dorian Malvesin.

Réaction de Mahamadou DIABY

Réaction de Christophe URIOS

Réaction de Matthieu JALIBERT