Saint-Symphorien : dormir dans une sublime demeure du XIXe siècle, c'est possible ! 


23 juin 2022

Localisé à Saint-Symphorien, le Domaine de la Hure peut accueillir jusqu'à 15 personnes. Une parenthèse dépaysante en plein Sud-Gironde. Rencontre avec la propriétaire de ces chambres d'hôtes. 

C'est ce que l'on appelle tourner la page. Après une dizaine d'années passées en région parisienne, Martine et Lionel Orget ont décidé de quitter le vacarme de la capitale pour retrouver leur Sud-Ouest d'origine. Elle est de l'Île de Ré, lui de Bordeaux. « On avait envie de changer d'activité, raconte celle qui travaillait dans un organisme de formation professionnelle, et de se rapprocher de la région ». 

Après avoir visité une trentaine de maisons en Gironde, le couple flashe sur une grande bâtisse à Saint-Symphorien. « C'était la dernière maison visitée, se souvient Martine Orget. Ça a été un coup de cœur immédiat ». Le lieu est baptisé Domaine de la Hure, en référence à la rivière qui traverse Saint-Symphorien. 

 

Une maison sur trois niveaux au coeur du Parc Régional des Landes de Gascogne

En revenant dans leur région, les néo-aquitains avaient en tête de se lancer dans les chambres d'hôtes. En voyant cette demeure de 300 m² à la façade impeccable, ils avaient alors compris qu'ils étaient tombés sur la perle rare. En prime, aucun ou très peu de travaux ont été fait, à l'intérieur comme à l'extérieur. C'est une maison en très bon état que se sont procurés Martine et Lionel. 

288404259_365062375547175_1897502950108600035_n.jpg (88 KB)le salon décoré

288370611_564705275250456_3519347846973707625_n.jpg (107 KB)l'entrée 

288826689_553442542917742_7049890426186592935_n.jpg (49 KB)L'Art sous toutes ses formes

Répartie sur trois niveaux, elle impressionne par son charme et nous replonge de nombreuses années en arrière. « Elle date des années 1850. On arrive à avoir quelques informations sur des périodes de vie relative à la maison, des informations à son sujet dans le village mais sans succès » raconte Martine Orget qui explique que le domaine était à un propriétaire forestier. Il faut dire que, autour, le bois ne manque pas. Positionnée à la frontière lando-girondine, Saint-Symphorien est basée en pleine forêt des Landes à une trentaine de minutes de Langon et à moins d'une heure d'Arcachon et de Bordeaux. Un certain François Mauriac y a passé une partie de son enfance. Sa propriété, appelée "chalet François Mauriac" est aujourd'hui entre les mains de la région et reçoit la visite de nombreux artistes. 

En s'installant en 2019 à quelques mètres de là où vécut le célèbre écrivain, le couple a du connaître un certain temps d'acceptation. La venue des parisiens, bien qu'originaires de la région, en terres sud-girondines en a laissé quelques-uns dubitatifs au début. « Le démarrage a été un peu compliqué, confesse en souriant Martine Orget. Mais il faut aller vers les autres et après tout s'est très bien passé ». 




Tout ou presque. C'était sans compter l'arrivée de la Covid-19 et des confinements qui en ont découlé. Malgré tout, le Domaine de la Hure pouvait accueillir quelques visiteurs, surtout des hommes et femmes d'affaire. Désormais derrière eux, cette période de crise sanitaire n'aura pas plombé le moral des propriétaires qui partagent leur demeure avec leurs convives, pouvant en recevoir jusqu'à 15.

L'immense maison dispose de 5 chambres d'hôtes (sans compter celles des patrons des lieux) aux tailles variables allant de la familiale de 35 m² avec lits double et simple, à la cosy de 20 m² en passant par deux autres chambres de 40 m² que l'on pourra quitter tous les matins en allant déguster un petit déjeuner offert par les hôtes. 

288112589_698377964794346_4723620742733129840_n.jpg (89 KB)lachambre côté piscine

288976469_1966220433767019_4041141918875007787_n.jpg (77 KB)lachambre côté piscine

288999212_339946644964751_3372126468209267117_n.jpg (79 KB)la chambre familiale

Salon et salle à manger sont eux vastes, imposants et décorés, comme l'ensemble du domaine, avec goût. Il faut dire que le couple aime l'Art sous toutes ses formes et n'a pas manqué d'organiser d'ailleurs il y a peu une exposition avec des artistes locaux et qui a rencontré un franc succès. « Je compte renouveler l'expérience l'année prochaine » avance Martine Orget, heureuse d'être en contact avec ses locataires. « L'activité de chambre d’hôtes c'est le partage, la discussion et de passer de bons moments » explique t-elle.

Si l'intérieur est radieux, difficile de ne pas avoir envie de flâner dans le grand jardin longé par La Hure. La terrasse avec ses transats et la piscine ne manquent également pas d'attirer l'attention des conviés aux profils divers. « Il peut avoir des couples comme des groupes de cyclistes, des étrangers ou des locaux désireux de se mettre au vert » analyse la maîtresse de maison. 

Une parenthèse idyllique qui peut s'accompagner par exemple d'un massage, Martine faisant appel à une spécialiste qui peut se déplacer sur demande. 

Motivés à chouchouter leurs invités, Martine et Lionel s'attendent à vivre un été intense. Il faut dire que la période forte a commencé au mois de mai avec les traditionnels ponts pour se dérouler jusqu'à la mi-septembre. Il n'est pas trop tard pour vous laisser tenter et succomber aux charmes du Domaine de la Hure. Alors rendez-vous directement sur leur site, sur Booking ou Airbnb.

288951447_542945560828596_8619943619371532014_n.jpg (80 KB)échec et mat ?

288295848_734454851032201_8139345276150578368_n.jpg (121 KB)côté piscine

288908112_7676979052344092_1435197152242169398_n.jpg (182 KB)la Hure longe le grand jardin

288915603_1045053832813827_4319280671801030706_n.jpg (126 KB)piscine et terrasse

Domaine de la Hure - 10 avenue du Général Leclerc 33113 Saint-Symphorien
06 66 50 88 68 | 05 56 25 80 11 - contact@domainelahure.fr - www.domainelahure.fr

[Jérôme Martin-Castéra – photos : J.M.C.]