Si vous détenez des armes de chasse de manière irrégulière, il est temps de les abandonner à l’Etat ou de les enregistrer!


17 novembre 2022


Du 25 novembre au 2 décembre 2022, le ministère de l’Intérieur organise une opération d’abandon simplifié d’armes à l’État. Elle offre aux particuliers qui détiennent des armes de chasse et de munitions de manière irrégulière deux types de services : des points de collecte, appelés "armodromes". Ils seront mis en place tous les jours de 9h à 17h et disponibles sans rendez-vous, dans chaque arrondissement du département de la Gironde, à Bordeaux, à l’Hôtel de Police et dans les Brigades de Gendarmerie d’Arcachon, de Blaye, de Langon, de Lesparre-Médoc et de Libourne.

C’est l’occasion de se dessaisir simplement des armes de chasse et de munitions auprès des policiers et gendarmes présents sur ces sites. Le tout est destiné à être détruit. Ne sont pas concernés par l’opération : les engins de guerre, les munitions de guerre (obus, grenades), les explosifs, la poudre, les artifices et les munitions de guerre égales ou supérieures à 20mm.

Vous pouvez aussi faire enregistrer ces armes et munitions et créer un compte dans le nouveau système d’information sur les armes si vous souhaitez les conserver. Dans cette optique, des agents de préfecture seront également présents sur les sites dévoués, sans rendez-vous, pour vous aider à enregistrer vos armes afin d’être en règle. 

Une collecte à domicile sera par ailleurs mise en place pendant et après l’opération pour les personnes à mobilité réduite ou sans moyen de transport, sur demande, en contactant la préfecture par téléphone au 07 87 92 55 19. Cette permanence téléphonique sera également ouverte pour répondre à toute question sur l’opération tous les jours du 25 novembre 2022 au 2 décembre 2022 de 9h à 17h. 



[Photo : Pixabay]