Top Marine et Blanc du jeudi 25 novembre 2021 | Jean-Marc Furlan : "Je souhaite le meilleur à ce club car j’y ai passé beaucoup de temps. Je suis très attaché à Bordeaux et aux Gigis"


25 novembre 2021

Invité d'ARL ce jeudi soir 25 novembre dans l'émission "Top Marine & Blanc", l'ancien joueur des Girondins de Bordeaux et actuel entraîneur de l'AJ Auxerre, Jean-Marc Furlan revient sur le prochain match des Girondins contre le Stade Brestois 29, qu'il a aussi entraîné et fait remonter en Ligue 1, tout comme Strasbourg, l'adversaire de ce mercredi 1er décembre des Marine et Blanc à La Meinau. 

L'ancien joueur des Girondins de Bordeaux, Jean-Marc Furlan s'est exprimé sur les quatre premiers mois de la saison des Girondins de Bordeaux : "Très sincèrement, je pense qu’il faut reconstruire, et la reconstruction d’un projet passe par divers éléments importants. Par rapport à tout ce qui s’est passé, et les problèmes que le club a eus… La construction d’un projet sportif, où l’incertitude est importante au niveau du football, est toujours un peu longue et compliquée. Je n’ai pas regardé tous les matches des Girondins de Bordeaux cette saison, mais quelques-uns, et je souhaite le meilleur à ce club parce que j’y ai passé énormément de temps. Je suis très attaché à Bordeaux et aux Girondins, aux Gigis"

Comment faire fonctionner une équipe avec de nombreux joueurs prêtés ?

L'entraîneur de l'AJ Auxerre, est revenu sur le mercato des Girondins de Bordeaux avec énormément de joueurs prêtés : "Lorsque j’étais à Troyes où il y avait des problèmes financiers importants, j’avais dit au Président qu’on devait éviter les prêts de joueurs, ou alors qu’il fallait des prêts avec option d’achat au bout d’un an. Le football est le sport collectif le plus individuel qui existe. C’est-à-dire que la plupart des joueurs pensent d’abord à leur intérêt personnel. Un club de football solide et sérieux, doit avoir des joueurs qui lui appartiennent. Sinon, quand tu arrives en février-mars, les joueurs prêtés pensent surtout à leur intérêt personnel. Le plus gros travail pour un entraineur maintenant, au-delà du projet de jeu, est surtout dans la gestion des ressources humaines, et de créer une identité très forte, locale ; ce qui est de plus en plus difficile dans le football moderne et professionnel".

[Par Dorian Malvesin, © photo Ligue 2]

"Top Marine et Blanc" magazine consacré à l'actualité du FC Girondins de Bordeaux présenté par Dorian Malvesin, Sébastien Bideau et Christophe Monzie. 

Entretien avec Jean-Marc FURLAN, et Gaétan Pinel, journaliste à Radio Bonheur et spécialiste du Stade Brestois.