Actualités régionales

Vidéo | L'installation du Conseil Municipal de Gradignan s'est faite dans... un parc 

26 mai 2020 à 12h14 Par Jérôme Martin-Castéra
Crédit photo : capture d'écran Youtube

Heureusement, il faisait beau !

Alors que beaucoup de Conseils Municipaux se mettent en place dans des salles fermées, sans public et dans une atmosphère parfois glaciale, celui de Gradignan a été plus... bucolique ! C'est dans le parc Laurenzane, celui de la mairie, que Michel Labardin a été reconduit à la tête de la commune aux 26 000 habitant.e.s et aux 20 parcs. Le 15 mars dernier, lors du premier et unique tour des munipales, l'élu sans étiquette a récolté 72,41% des voix soit 31 élu.e.s sur 35. Le score le plus élevé pour un maire de la métropole bordelaise. « C'est un Conseil Municipal au jardin, dans "la ville jardins" à deux pas du vignoble du Château Poumey, qui va être installé ce soir. C'est naturellement que nous nous y installons à l'aube de 6 années d'un nouveau mandat municipal » a déclaré en ouverture celui qui est aussi et toujours le vice-président de Bordeaux Métropole en charge des transports.

Voir cette publication sur Instagram

📣📣 Nouvelle équipe municipale (2020-2026)📣📣 #gradignan #gradignanmaville

Une publication partagée par Michel Labardin (@michel.labardin2020) le

Masques, stylos personnels, gels hydroalcooliques positionnés sur les tables, elles-mêmes écartées... tout était prévu pour que l’événement se déroule avec les gestes barrières nécessaires. L'installation se faisant en extérieur, une poignée de gradignanais.e.s a également pu faire le déplacement pour assister à ce moment pour le moins unique. Les autres pouvaient le suivre en direct sur Youtube. Après son installation, le maire n'a pas exclu de renouveler cette expérience "outdour" au cours du mandat à venir. Durant cette séance, 3 conseiller.ère.s métropolitain.e.s ont aussi été élu.e.s. Michel Labardin, Karine Roux-Labat et Jean-Marie Trouche représenteront ainsi la municipalité à Bordeaux Métropole.

Unique adversaire de Michel Labardin lors du scrutin, l'écologiste Agnès Destriau, également présente hier soir, sera conseillère municipale dans l'opposition avec trois autres de ses collègues. « Notre ville doit rester un lieu de solidarité, de partage. Elle ne doit pas devenir une commune uniquement accessible aux plus aisés. Je souhaite pouvoir établir un véritable dialogue qui ne sera pas une opposition systématique à chaque décision prise par ce conseil mais qui sera un apport de mon regard de citoyenne vigilante et de biologiste inquiète devant tant de lenteur pour agir » a t-elle commenté.