Mise en ligne le Dimanche 28 Avril 2019
écouter

TOP 14 (23e journée) : Toulon / Bordeaux-Bègles (45-17) : Plus dure est la chute pour l'UBB

De nouveau balayée à l'extérieur sur un terrain où elle aura pris le tarif habituel (45-17), l'Union Bordeaux-Bègles a laissé filé La Rochelle dans la course à la qualification, et n'est pas parvenue à effacer sa défaite à domicile contre Castres. L'Union, qui n'a jamais atteint la phase finale depuis sa montée dans l'Elite, compte désormais 5 points de retard sur les Maritimes, vainqueurs samedi à Perpignan (49-29) et est également dépassée par Montpellier après sa victoire bonifiée samedi contre Grenoble (47-12).A Mayol, sur un terrain qui est sans nul doute le pire du Top 14 pour elle, elle a de nouveau sombré à l'extérieur, comme systématiquement depuis le début de l'année  (Pau 40-23, Clermont 40-20, Montpellier 37-10, Racing 45-27, soit la bagatelle de 41,4 points concédés par match, assurément pas le ratio d'une formation candidate aux barrages). Après une bonne entame (essai de Roumat, 2e), elle a ainsi encaissé sept essais, dont trois entre les 10e et 19e minutes, plombée par une défense totalement inconsistante et un festival de plaquages manqués. Pourtant pas toujours à la fête cette saison à Mayol, le RCT, dominateur dans tous les secteurs du jeu, a empoché, lui, son 8e bonus de la saison. Pour l'Union, qui fléchit donc au moment du sprint final comme au cours des dernières saisons, les barrages ne devraient pas être pour cette année, sauf miracle bien improbable, vu le programme qui l'attend, Ecoutez les réactions de Joe WORSLEY, le manager de l'Union Bordeaux-Bègles, et Patrice COLLAZO, le manager du RC Toulon, au micro de Francis Dal Zovo qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Mayol à Toulon aux côtés de Francis Lagleyze, ancien demi d'ouverture du RCT et consultant ARL (en photo, le second des sept essais toulonnais du match, signé Mathieu Bastareaud). D'autres réactions à écouter ce lundi 29 avril dans nos journaux, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.