Actualités régionales

Agen : Michel Fau, Benjamin Biolay, Pomme, Jeanne Cherhal, Kyle Eastwood, Laetitia Casta, Jacques Weber... le Théâtre Ducourneau lève le rideau sur sa programmation

30 juin 2020 à 21h35 Par Jérôme Martin-Castéra
Crédit photo : JMC

Il y en aura pour tous les goûts durant cette nouvelle saison culturelle agenaise.

« Il faut venir au théâtre, la finalité c'est le divertissement ! » Fraîchement nommée à la Culture, Marie-Claude Lachemet pose les bases. Après ce confinement, on en oublierait presque à quel point il est bon de rentrer dans un théâtre. Celui d'Agen, il est vrai, en impose. Sa programmation vient d'être dévoilée.

L'importance de revenir au théâtre

106347950_282076766183057_755347005468050126_n.jpg (579 KB)
Stéphanie Waldt et Marie-Claude Lachemet

Des spectacles pour tous

« Je participerai à tous les spectacles..., confesse Marie-Claude Lachemet, je serai attentive à la réaction du public, à ses envies ». L'adjointe devra donc noter 48 rendez-vous dans son agenda puisque 48 spectacles seront proposés au Théâtre Ducourneau de septembre 2019 à mai 2020. « Il y a beaucoup de diversité » explique Stéphanie Waldt, la directrice qui avait initialement bouclé la programmation en mars. Covid-19 oblige, il a fallu retravailler ça. C'est ainsi que six spectacles sont reprogrammés pour la saison à venir et notamment celui de Roni Alter, nommée aux dernières Victoires de la Musique et attendue à Agen le 19 novembre prochain.

Une programmation pour tous

Côté musique on appréciera les concerts de Jeanne Cherhal le 14 octobre ou celui de Kyle Eastwood qui, accompagné notamment de Hugh Coltamn, reprendra quelques bandes originales de films mythiques, dont plusieurs de son père Clint. Benjamin Biolay, de retour avec son neuvième opus, fait lui figure de tête d'affiche. L'auteur-compositeur-interprète sera de retour dans la cité lot-et-garonnaise le 11 mars.

À quelques mètres du théâtre municipal, la salle du Florida recevra également deux artistes issues de cette programmation. La première, Fatoumata Diawara, risque de faire grandement bouger les lieux avec des sonorités maliennes dansantes. L'artiste a notamment travaillé avec un certain Mathieu Chédid, qui n'est pas non plus le dernier à nous faire danser.

Et puis nous vous l'annoncions début juin, la révélation Pomme viendra également chanter au Florida. À tout juste 23 ans, l'artiste est l'une des sensations francophones du moment au point d'ailleurs d'avoir remporté en février dernier le prix de « l'album révélation » aux Victoires de la Musique. « Les Failles » est le nom de ce nouvel opus. « J'ai fait cet album avec plus de connaissances de moi-même et avec plus de recul » nous expliquait-elle lorsque nous l'avions rencontrée au début de l'année (à réentendre par ici).

Dans le reste de cette programmation ultra pluridisciplinaire, citons la venue le 6 février de Michel Fau dans « George Dandin Ou Le Mari Confondu ». « J'ai tellement de coups de cœur mais si je devais en sortir un ça serait celui-ci », avoue Stéphanie Waldt qui promet un moment « grandiose ».

D'autres monstres du théâtre fouleront les planches à Ducourneau : Niels Arestrup, qui vient de recevoir le Molière du comédien dans un spectacle de théâtre privé dans « Rouge », pièce jouée le 9 novembre. Quelques semaines après, ça sera autour de Jacques Weber de monter sur scène (le 18 décembre) dans une œuvre de Tchekhov intitulée « Crise De Nerfs ». Laëtitia Casta se mettra elle dans la peau de la pianiste Clara Haskil dans un seule en scène qui promet d'être émouvant le 30 avril. Enfin, difficile aussi de manquer « La Mouche », la pièce surprise que tout le monde s’arrache. Récompensée par trois fois aux derniers Molières, l’œuvre décalée sera à voir le 19 janvier. Les places risquent de partir très vite ! On vous aura prévenu. La billeterie complète de la saison ouvre ce 2 juillet

Diverses pépites et créations originales seront bien sûr à découvrir tout au long de cette saison. Magie, cirque, danse, musique... autant d'univers variés qui feront passer de belles soirées dans le cadre parfait de ce théâtre inauguré en 1908.

Rendez-vous sur ce lien pour découvrir l'ensemble des dates et réserver.

À l'image de la malienne Diawara et de l'américain Eastwood, le service culturelle a également voulu une ouverture avec des artistes issus de tous les continents. Belgique, Suisse, Espagne ou encore Japon sont fièrement représentés dans cette saison dite « d'ouverture ». Le pays du Soleil Levant sera d'ailleurs à l'honneur à travers une semaine spéciale « Imaginer le Japon », proposée du 23 au 28 février. Tsuki No Uta y exposera notamment ses œuvres. « Le Tambour De Soie », un moment danse avec Kaori Ito et Yoshi Oïda sera également à ne pas louper.

Le Japon à l'honneur


Une réouverture dans quelle condition ?

Après plus de trois mois sans mettre les pieds au théâtre, les locaux repartiront t-ils s’asseoir dans une salle ? À Agen comme partout ailleurs la question se pose. « C'est difficile de se projeter et de savoir si les gens reprendront naturellement le chemin du théâtre » reconnaît Stéphanie Waldt, confiante tout de même compte tenu de l'évolution des choses. Pour l'heure, le Théâtre Ducourneau fera sa rentrée avec une capacité réduite à 250 places et avec la règle d'un fauteuil sur deux occupé. Le port du masque reste en place. Nul doute que, et espérons-le, les consignes évolueront durant cet été pour un retour "à la normale". Si plus de 15 000 personnes se rendent dans l'enceinte de la place Esquirol chaque année, l'objectif ne sera pas forcément de faire du chiffre cette saison mais de bel et bien redonner goût aux gens de retourner dans un fauteuil et de profiter d'un bon moment. Ou de bons moments. Soyons fous !

Une peur de retourner au théâtre ?