Actualités régionales

Bordeaux : pas de Festival Européen du Court-Métrage ce jeudi et ce vendredi mais un espoir pour les mois à venir

23 mars 2020 à 17h09 Par Jérôme Martin-Castéra
Crédit photo : Festival Européen du Court-Métrage

Prévu les 26 et 27 mars à Bordeaux, le deuxième plus grand festival de court-métrages du pays n'aura pas lieu. Un report est espéré.

Ce jeudi et ce vendredi aurait dû se tenir à l'UGC Ciné-Cité avec ARL la 23ème édition du festival Européen du Court-Métrage de Bordeaux. Un jury composé d'Alexandra Gentil, d'Alice Isaaz et de Esther Garrel. Pablo Pauly comme comme parrain. Une vingtaine de court-métrages savoureux venus de toute l'Europe. Deux soirées parfaites. Le synopsis de cet événement avait tout pour remporter une statuette. C'était sans compter la propagation de ce coronavirus et un confinement obligatoire pour y faire face. L'association Extérieur Nuit, organisatrice du festival, doit alors s'adapter et annuler en toute logique son rendez-vous. « Il y avait beaucoup de tristesse... on se doutait qu'il y aurait un confinement, on avait l'espoir que ça passe après notre événement » confie Bastien Echard, chargé des relations presse au sein du festival qui, pour l'heure, vit plutôt bien son confinement : « mon quotidien c'était déjà d'écouter de la musique et de regarder des films, je peux continuer de le faire ».

Malgré tout, le jeune étudiant garde espoir et espère un report de cette édition numéro 23 pour la fin mai ou le courant du mois de juin en fonction de l'évolution de la situation. « On reste en relation avec la Préfecture, l'UGC, Kedge et nos partenaires pour voir ce qui est faisable » explique le jeune homme.

Si Bastien est en pleine année de césure, ses camarades de l'école de commerce Kedge eux, ont bien repris les cours en vidéos avec leurs enseignant.e.s.

Un report espéré

Les cours ont repris à KEDGE