Actualités régionales

Pierre Hurmic: "L'écologie n'est pas punitive, seule l'inaction est punitive"

03 juillet 2020 à 17h18 Par Stan .
Crédit photo : S.R.

Pierre Hurmic, officiellement élu maire de Bordeaux par le conseil municipal ce vendredi 3 juillet, a tenu à rassurer sur ses intentions dans son discours inaugural.

Pierre Hurmic est depuis ce matin le nouveau maire de Bordeaux, élu par le conseil municipal par 48 voix contre 3 en faveur de Philippe Poutou, seul autre candidat déclaré "pour aller au bout de la campagne" a-t-il expliqué en préambule. L'opposition majoritaire, emmenée par le maire sortant Nicolas Florian, qui ne s'est pas présenté, a voté blanc. Aussitôt investit, écharpe tricolore en bandoulière, Pierre Hurmic a tenu un discours où il s'est montré rassembleur, promettant "d'être le maire de tous", sans doute conscient que le fort taux d'abstention du second tour ne lui offrait qu'une marge de manoeuvre limitée auprès de l'opinion publique. Ainsi, s'il a rappelé que sa première mesure serait de déclaré l'état d'urgence climatique de la ville de Bordeaux, il a voulu aussi se défendre de pratiquer une écologie punitive.


Pierre Hurmic


Pas question d'interdire les voitures en ville


Aux milieux économiques il a également adressé ce message: "nous n'allons pas renverser la table, nous allons la réparer". Il a également annoncé le lancement d'un audit sur les finances de la ville pour savoir quelles seront les marges budgétaires. Interrogé ensuite par la presse sur ses déclarations quant à la place de la voiture en ville, il a expliqué qu'il n'etait pas question d'interdire et que ses propos avaient été mal interprêtés.


Pierre Hurmic

Écouter l'intégralité du discours inaugural de Pierre Hurmic


Le maire sortant, Nicolas Florian, s'est également exprimé, félicitant Pierre Hurmic tout en regrettant la forte abstention lors du vote. Il a indiqué son intention d'être un opposant vigilant et constructif lors des six prochaines années.


Nicolas Florian


Philippe Poutou, qui entre avec deux colistiers au conseil municipal a expliqué aussi en quoi consisterait son rôle dans l'opposition. Il n'a pas félicité Pierre Hurmic pour son élection parce que lui et son camp reste par nature méfiant envers les discours de la gauche libérale. Selon lui il faut au contraire "renverser la table!".

Philippe Poutou