Actualités régionales

« On ne baisse pas les bras » - malgré la situation sanitaire, le producteur de spectacles Michel Goudard et ses équipes ont fait leur rentrée

16 septembre 2020 à 17h30 Par Jérôme Martin-Castéra
Crédit photo : D.R.

Avec beaucoup d'interrogation.

C'est dans un contexte inédit lié à la crise du Covid-19 que Michel Goudard a fait sa rentrée ce mercredi. Le fondateur de Box Office, d'Euterpe Promotion et d'Alhambra Production, sociétés de spectacles oeuvrant dans le Sud-Ouest ne baisse pas les bras en proposant près de 350 spectacles dans la région pour cette nouvelle saison.

Pas de tournée à l'Arkéa Arena

Populaire, variée, de qualité, pour tous... les mots ne manquent pas pour décrire la liste des nombreux spectacles à venir autour de Bordeaux mais également à Agen ces prochains mois. Michel Goudard la qualifie également de « mouvante ». Il faut dire que les annulations, les reports et les sur-reports s'enchaînent dans cette crise et qu'il est difficile de noter des dates dans nos agendas tant les chamboulements sont nombreux.

Continuer de travailler

Ce qui est certain c'est que le producteur néo-aquitain ne présentera pas de show à l'Arkéa Arena, au moins jusqu'à la fin de l'année. Une décision qui a été prise bien avant l'abaissement de la jauge de 5000 à 1000 par la préfète en début de semaine. « Même à 5000 on ne peut pas jouer à l'Arena. On ne peut pas ! Ce n'est pas viable » explique-t-il, confirmant ses propos sur nos ondes après l'annonce du passage en "zone rouge" de la Gironde. « Comment peut-on maintenir une tournée quand on ne sait pas si on pourra jouer tous les jours  ? » s'interrogeait-il.

Aucun concert possible à l'Arkéa Arena

Malgré tout, l'homme de culture peut, tant bien que mal, compter sur d'autres lieux. La Nouvelle Comédie Gallien notamment qui, à jauge réduite et parfois à spectacles doublés, a pu retrouver du public. Marina Cars, Thomas VDB, Manon Lepomme, Les Jumeaux, Ben ou encore Anthony Kavanagh sont attendus d'ici la fin de l'année dans l'enceinte de la rue Rolland.

Le Théâtre Fémina, dont la capacité dépasse les 1000 sièges, doit aussi s'adapter et s'apprête à retrouver des spectateurs. C'est l'humoriste Verino qui est censé démarrer la saison là-bas avec un passage le 1er octobre. Aldebert, La Bajon, Jérémy Ferrari, Anne Roumanoff, Roman Fraysinnet, Garou, Laurent Baffie, Inès Reg, David Hallyday, Thomas Dutronc, Alban Ivanov ou Yannick Noah sont des exemples d'artistes qui devraient nous faire rire et/ou bouger avant 2021.


Un public frileux

Malgré une programmation de choix, la billetterie ne s'affole pas à Box. « Au présent, le public est frileux. Comment voulez vous qu'il ne le soit pas ?! » s'inquiète Michel Goudard. Dans un futur à la fois lointain et proche, quelques lueurs d'espoir sont à noter comme la mise en vente des places des concerts de Julien Doré dans le sud ouest. « Dans la semaine on a vendu plus de 200 places. Mais c'est très loin... ». Effectivement, l’interprète de « La Fièvre » doit venir à l'Arkéa Arena le 10 décembre... 2021. 

Des locations calmes

Plus proche, du 13 au 20 mars, doit se tenir le festival d'humour des Fous Rires de Bordeaux, dont l'édition de mars 2020 avait été annulée à quelques heures de son lancement en raison de la mise en place de la limitation des événements à 100 personnes. Un coup de massue qui n'a pas empêché les équipes de l'évènement de concocter une programmation toute neuve pour cette édition numéro cinq. 42 représentations, une cinquantaine d'artistes, le tout dans une dizaine de lieux de Bordeaux... tout est là pour une belle fête. De quoi donner, là aussi, un peu d'espoir par la suite. Haroun, Guillermo Guiz, Didier Super, Guy Carlier, Alex Vizorek, Florent Peyre ou encore Marina Rollman seront, entre autres, de la partie. La billetterie est ouverte depuis ce mercredi midi.

Des fous rires et de l'espoir