Top UBB du jeudi 28 octobre 2021 | Clément Maynadier : « Je pense que l’Union Bordeaux-Bègles va continuer de grandir, ce club a tout pour grandir »


29 octobre 2021

Invité d'ARL ce jeudi soir 28 octobre dans l'émission "Top UBB", le talonneur de l'Union Bordeaux-Bègles fait l'avant-match contre Clermont.

Le talonneur de l’UBB est revenu sur le début de saison de son équipe : « On est dans ce qu’on voulait faire, commencer fort le championnat, ce que l'on n'avait pas su faire la saison denrière. On voulait prendre le plus de points possible sur les deux premiers mois. Hormis le match contre Biarritz où on est passé complètement à côté contre une équipe valeureuse de Biarritz. Pour l’instant on est dans notre chemin ».

L’ASM Clermont prochain adversaire de l’UBB

L’Union Bordeaux-Bègles va affronter l’ASM Clermont, ce samedi (21h05),. L’ASM qui monte en puissance après un début de saison compliquée : « Clermont est l’équipe la plus agressive du moment, l'équipe qui met énormément de combat. Elle monte vite en défense, mets les mains rapidement dans les rucks. Ca va être un bon test pour nous déjà les avants pour voir si on est capable de monter le curseur par rapport au début de saison et pour l’équipe en général. Certainement ce sera la plus grosse équipe qu’on jouera à Chaban en début de saison, en tout cas l'équipe en forme du moment". 

Clément Maynadier explique la définition d’un match plein

Depuis le début, l'UBB cherche son match plein, son match-référence, mais c'est quoi exactement un match plein ? Le talonneur de l'UBB répond à la question, « contre Pau on n’est pas loin d’un match plein, malgré des erreurs. On n’a pas eu de coup de mou, je pense qu’un match plein quand tu as tes temps fort tu dois marquer et quand tu as tes temps faible il faut être capable de prendre le moins de points possible. On ne peut pas avoir le ballon 80 minutes c’est impossible !".

L’évolution du poste de talonneurs 

Aujourd'hui le poste de talonneur à évoluer : « Je suis un talonneur particulier, je suis grand alors que maintenant on veut des talonneurs un peu comme Maxime Lamothe, au plus près d'1m80. C’est aussi l’évolution du rugby, quand j’ai commencé les mêlées, elles étaient plus loin on voulait des grands en première ligne, je jouais avec des droitiers qu’ils mesuraient presque 1m90 et de passer à des mêlées où on se lie, forcement les profils on changé. On est revenu sur des profils de talonneurs ou piliers plus robustes et râblés comme ce que l'on avait au départ. Il a fallut travailler en souplesse, avec ma grandeur j’essaye d’en faire une force pour gagner de l’impact en mêlée » Clément Maynadier a avoué qu'il continue sa carrière de haut niveau pour remporter le fameux bouclier de Brennus, "C’est pour ça que je me lève encore tous les matins, si je l’avais peut-être que j’aurai déjà arrêté ou que je ne continuerai pas. Mais je ne l’ai pas et c'est ce qui fait que chaque matin, j’ai envie de jouer, de m’entraîner, que j'arrive à garder le cap. J’ai envie de vivre cette aventure jusqu’au bout et le fait de ne pas avoir le bouclier ça me pousse à continuer". 

Un rôle de transmettre 

Âgé de 32 ans, Clément Maynadier veut aider les jeunes talonneurs comme Maxime Lamothe ou encore Pablo Dimcheff : « Au poste de talonneurs la concurrence est saine et il faut qu’elle soit saine. Ma carrière est plus derrière que devant j’ai aucun intérêt à leur mettre des bâtons dans les roues, à ne pas leur parler et les faire chier ce n’est pas mon intérêt, ni l’intérêt du club. Mon but c’est de continuer d’apprendre d’eux car sur le rugby qu’il pratique ce n’est pas le genre de rugby que je fais je me sers de ce qu’ils font et moi de leur apprendre tout ce que j’ai appris pour qu’ils franchissent le cap et qu’ils devinent de plus en plus consistant dans leur match. La preuve j’ai m’entend très bien avec les talonneurs, forcément je connais plus Maxime car il est au club depuis t’ouït portait il était venu me voir quand il était chez les jeunes sur les lancées, il est arrivé en première il a fait le bon choix d’aller à Bayonne pour prendre du plaisir et du temps de jeu il revient à l’UBB et il fait une saison incroyable. Je suis content pour ça, mon but c’est de leur passer la main. Je dois aider les jeunes à franchir le cap, ils ont tous un gros potentiel ».

Jalibert jusqu’en 2025

Clément Maynadier est revenu sur la prolongation de Matthieu Jalibert : « C’est bien pour nous, pour le club, pour l’UBB. Ca prouve que la formation au club paye, c’est des gamins qui arrivent de cadets qui ont la culture Bèglaise dans les veines, c’est des joueurs il faut arriver à les garder et à les promouvoir. Car c’est le sang et l’avenir du club, le fait que Matthieu prolonge de deux ans de plus : ça vaut dire qu’il aime son club et qu’il veut rester et ça montre aussi qu’il veut aller décrocher les étoiles avec Bordeaux [...] Matthieu est un garçon intelligent, forcément on l'a charié, il passe au-dessus de ça et c’est quoi une rumeur, souvent c’est des fausses rumeurs, on ne veut pas savoir et le plus l’important c’est la finalité. Ca ne l’a pas affecté, on en a rigolé ».

L'Union Bordeaux-Bègles va continuer de grandir 

Le talonneur de l'UBB explique que dans les années futures l'Union Bordeaux-Bègles va continuer de progresser : « Je pense que l’UBB va continuer de grandir, dans les années futures le but c’était de rentrer dans le 6 il faut maintenant encrer l’UBB dans les 6 et après être dans le carré final chaque saison. Ce club a tout pour grandir, il y a une ville qui prend les chaises en main, un stade immense, un public formidable je pense qu’on est loin du niveau maximum de l’UBB [...] Le fait que Matthieu prolonge veut qu’il veut chercher le bouclier avec l’UBB. Les jeunes ils ne veulent pas perdre de temps, nous les anciens on a encré le club en Top 14 on l’a maintenu, on l’a fait grandir maintenant eux ils ne veulent plus grandir ils veulent passer diecemtn à la dernière phase et c’est bien pour le club. » 

[Par Dorian Malvesin, © photo ARL - Loic Cousin]

"Top UBB" , votre magazine hebdomadaire consacré à l'actualité de l'Union Bordeaux-Bègles, présenté par Dorian Malvesin et Francis Lagleyze.

 

Entretien avec Clément MAYNADIER, talonneur de l'UBB.

 

Avant-match UBB/ASM et entretien avec André BERTHOZAT, ancien 2e ligne du CA Béglais.